Salade de Bella

Et pourquoi, de Bella, parce que c'est Bella qui, pour la première fois, me fit apprécier les betteraves, avec cette salade ukrainienne (?) qui semblait devoir nécessiter une intense préparation et qui suscitait une multitudes de gestes et d'affairements. C'était à l'occasion d'un dîner de thanksgiving où je fourrais ma première dinde baptisée Rosalie, dix kilos déplumée, et dans un même mouvement usais d'un ingénieux instrument : la pipette à rôtir.. Mais c'est une toute autre histoire... Cette salade m'avait plu, donc. Quelques temps plus tard j'en réclamais la recette à sa génitrice:

  • boil beets, let them cool, then grate beets
  • add the pomegranate seeds
  • add some finely chopped garlic and walnuts
  • salt, pepper, sour cream. mix and serve

Me répondit-elle.
Pourtant il m'avait semblé que cette salade regorgeait de mille autres choses, ou n'était-ce que l'illusion de ce souvenir qui se voilait de mon trouble compulsif d'ajout systématique d'ingrédients ? La question demeurera. Une réponse certaine c'est que je ne sus résister à cette fâcheuse compulsion... et voilà ce que devint la salade de Bella ::

Salade de Bella

Pour faire cette salade-là, il faut:

ingrédients:

  • deux belles betteraves cuites et épluchées
  • une orange gouteuse non traitée
  • une gousse d'ail
  • une grenade
  • un œuf
  • huile de tournesol
  • une cuillère à café de moutarde
  • une cuillère à café de vinaigre Melflor
  • 2 cuillères à soupe de crème fraîche
  • noix ( 200g ou plus)
  • sel, poivre

Râpez les betteraves pas trop finement (côté gros trous de la râpe).

Zestez très finement ( fins trou de la râpe) l'orange, hachez menu l'ail, égrainez la grenade, concassez les noix.

Réservez pour la décoration quelque noix et graines de grenade et du zeste d'orange.

Malaxez ail, noix et zestes de l'orange, ajoutez aux betteraves, bien mélanger.

Faites une mayonnaise bien serrée (l'équivalent d'un demi bol), en fin de liaison ajoutez lentement tout en continuant à fouetter vigoureusement une cuillère à café du jus de l'orange et la cuillère à café de vinaigre.

Mélangez aux betteraves, ajoutez les c. à s. de crème fraîche : le mélange est d'un rose violine étonnant et ravissant.

Salez, poivrez à votre goût

Ajouter les graines de grenades mélanger encore

Décorez avec noix, grenade et zestes d'orange.

concours violet Et il se trouve tout à fait par hasard qu'Axelle du blog Petits Plats gourmands organise un concours autour du violet.
Nous avons donc choisi notre recette de la salade Bella pour y participer.
Le concours c'est ici





Latkess de betterave

Les Latkess sont ces merveilleuses galettes de pommes-de-terre, qui sentent si bon la cuisine de grand-mère yiddish. Nous nous sommes réellement lancées dans ces galettes à l'occasion d'un repas yiddish pour une grand-mère (d'ailleurs). Devant le rouge flamboyant de nos betteraves, l'idée de latkess à la betterave nous est apparu plutôt pertinente, et assez violette également.
Du coup, pour ce faire, j'ai évidemment remplacé la pdt par de la betterave râpée (tautologie), mais je me suis également rappelée de ces pdt violettes à l'intérieur et noires à l'extérieur : les vitelottes. Elles ne sont pas simple à trouver (il y a peu de chalands pour ces belles), mais si vous tombez dessus, ne vous fiez pas à son air sombre, elle est très utile. Sa chair farineuse permet de faire des latkess facilement, elle est également pratique dans les recettes sucrées-salées.

pour faire ces croquettes-là il faut:

ingrédients:

  • 2 belles betteraves crues
  • sel, poivre
  • 1 belle pomme de terre vitelotte (belle signifie ici grosse en réalité, mais si en plus elle est belle, cela ne gâche rien) violette si vous en trouvez, sinon tant pis pour vous
  • 3 œufs
  • muscade
  • raisins secs
  • fécule de pomme de terre
  • sel, poivre
  • huile de tournesol


Râpez à l'aide d'une grosse râpe les deux betteraves crues, après les avoir épluchées vigoureusement et lavées.
Râpez également la belle vitelotte épluchée, et lavée (l'hygiène avant tout).
Séchez l'ensemble des choses râpées à l'aide de papier essuie-tout, en pressant ardemment de vos dix doigts. Vous pouvez aussi sacrifier un torchon si vous n'avez pas de papier essuie-tout, mais sachez qu'il restera rouge à jamais.
Transférez cet ensemble lavé, épluché, râpé et séché dans un saladier sec et propre.
Adjoignez au mélange ci-dessus trois œufs battus ensemble, puis 4 c. à s. de fécule de pdt.
Ajoutez de la muscade, les raisins secs et des zestes à votre convenance, salez, poivrez, à votre gré.
Mélangez tout cela avec force et délicatesse, et un entrain non dissimulé.
Chauffez une poêle, à feu vif, contenant de la matière grasse sous forme d'huile (et non pas de beurre ou autre margarine). Il faut tout de même un léger bain d'huile, soit une quantité non négligeable (plutôt genre grand-mère yiddish, et pas trop genre parisienne sèche).
Prélevez une grande cuillère à soupe du mélange sus-cité et versez-le dans la poêle quand l'huile est chaude. Au bout de quelques secondes (voire une ou deux minutes), lorsque le mélange est bien cuit dessous, retournez-le à l'aide d'une spatule coudée (par exemple).
L'autre côté de la galette doit cuire de la même manière que le premier côté. Retirez de la poêle dès que c'est cuit (ce qui se fait assez rapidement pour que vous ne puissiez pas, par exemple, répondre au téléphone à votre grand-mère yiddish pendant ce temps-là).
Déposez sur du papier essuie-tout pour éponger l'excès de gras.
Vous renouvellerez cette expérience autant de fois que nécessaire (lorsque le fruit de votre production précédente est tari, il est temps d'arrêter).

Chou rouge talauma etcaetera

Le talauma de la famille des magnolaceae est une épice rare au goût anisé qui se récolte au nord du viêt-nam__

pour faire cette salade là il faut:

ingrédients:

  • deux œufs
  • un beau demi-chou rouge
  • des amandes effilées (100g)
  • cranberries (60g)
  • poivre long (3 grains)
  • talauma (4 graines)
  • ail (une gousse)
  • huile d'olive extra vierge (6 grosses cuillères à soupe)
  • huile de pépin de courge slovène (2 grosses cuillères à soupe)
  • vinaigre balsamique ( 2 cuillères à soupe)
  • miel (une demie cuillère à soupe)
  • sel

Faire cuire les œufs durs
Émincer fin le demi chou
Écraser au mortier les graines de poivre et de talauma
dans un blender mettre
les œufs durs coupés grossièrement
la gousse d'ail
les huiles et vinaigre
le miel
les épices écrasées au mortier
faire émulsionner
Ajouter au choux les amandes et les cranberries
mélanger
Ajouter la sauce émulsionnée
mélanger
saler à votre goût
c'est prêt

... Bientôt des photos et la suite du dîner...