les chả giò Pour faire 50 de ces chả giò là il faut :

  • 50 galettes de riz moyennes
  • 500g d'échine de porc hachée et désossée
  • 500g de crabe (en boite, prenez de la qualité)
  • quelques champignons noirs
  • 1 à 2 oignons
  • 1 paquet de vermicelles de riz
  • 1 citron
  • 1 à 2 carottes
  • 3 ou 4 œufs
  • Coriandre fraiche
  • Nuoc Mam
  • Poivre

Faire tremper les champignons noirs dans de l'eau tiède.
Couper les vermicelles au ciseau dans un grand saladier (dans ma famille, on n les mouille pas avant, ils seront mouillé par le mélange).

Farce_AM3.JPG

Ajouter le porc, le crabe, la coriandre hachée finement, 1 oignon haché très fin et 1 ognon coupé moins fin. Rincer les champignons noirs et les ajouter au mélange après les avoir coupé finement.
Mélanger le tout.
Ajouter du nuoc mam (pas trop, le goût est très fort), et du poivre. PAS DE SEL.
Re-mélanger, puis ajouter 3 œufs. Mélanger, il faut que la consistance soit molle (les vermicelles auront bu les différents liquide). Vous pouvez ajouter un quatrième œuf si cela vous paraît nécessaire.

Pour rouler ces petites choses, voici une vidéo de démonstration, mais avant toute chose, il faut préparer un grand saladier d'eau tiède et des torchons très propres. Mouiller les torchons et poser votre galette dessus, ajouter un peu d'eau si nécessaire jusqu'à ce que la galette soit bien souple. Il ne faut pas tremper la galette dans l'eau, car elle sera trop mouillée et se délitera entre vos mains.

La vidéo :



Et pour finir : il faut les faire frire en deux fois. Mettre un à deux litres d'huile à frire dans une marmite. Quand elle est bien chaude (mais pas trop non plus), y mettre les rouleaux à frire. Quand il commence à dorer les retirer et les mettre dans un plat avec du papier essuie-tout. À ce stade, vous pouvez les congeler si vous le souhaitez.
Juste avant de manger, frire une deuxième fois les nems, jusqu'à ce qu'ils soient bien dorés et croustillants. Servir de suite.

les Khoai mì coco
(Dessert au tapioca non traditionnel et aléatoire) pour faire ( plein) de ce dessert non traditionnel là il faut:

  • Une papaye (futilité décorative mais de bon goût )
  • Un citron vert pour son jus et ses zestes
  • Des graines de curry rouge (futilité décorative mais de bon goût)
  • du tapioca blanc ( deux verres)
  • du lait de coco ( 1 demi litre)
  • du basilic chinois ( 4 branches)
  • de la citronelle ( 4 batons)
  • de l'infusion de citronnelle ( 2 sachets)
  • du sucre de canne ( au moins dix morceaux)
  • de l'agar agar

Dessert-tapioca2.jpg

Marche à suivre

Ce dessert aléatoire et non traditionnel se mange froid et nécessite au moins une demi journée de réfrigération.



Il vous faudra mixer les feuilles du basilic avec deux branches de citronnelle préalablement coupées en fines rondelles y ajouter quatre verres d'eau, le jus du citron vert ( dont vous aurez prélevé le zeste) et trois quatre morceaux de sucre de canne. Verser ce jus vers aromatisé et sucré dans une casserole et porter le à ébullition. lorsque ce jus bullera verser doucement votre tapioca. laisser le gonfler et devenir translucide pendant une dizaine de minutes.

Diviser cette mixture en deux moitié distinctes.

Parallèlement chauffer votre lait de coco dans le quel vous infuserez l'infusion à la citronnelle ainsi que trois-quatre morceaux de sucre.

Une moitié de ce lait de coco vous la mélangerez à la moitié du tapioca. Et vous ajouterez les zeste du citron vert. L'autre moitie de ce lait de coco vous la porterez à ébullition et y adjoindrez deux cuillères à café d'agar-agar en douce pluie, puis fouetterez vivement cette préparation sur le feu radouci pendant cinq minutes au moins.

Vous pouvez alors dresser vos Khoai mì coco dans des coupelles transparentes:

  • une couche de tapioca au jus vert.
  • une couche de tapioca au jus vert et lait de coco
  • une couche de lait de coco à l'agar agar
  • décorez futilement vos Khoai mì coco de tranche de papayes et de graines de curry rouge et de zestes de citron vert s'il vous en reste..